Project

Une moule a émis le souhait de se mettre à l’électronique comme hobby. Fort de mon expérience en projet qui ne se termine jamais, je me suis senti l’obligation de fournir mon aide sur une sélection de Kit de démarrage. Les différents kits étant plutôt spécialisés soit en domotique, soit en robotique. Ce qui n’est pas vraiment le besoin émis.

Le besoin est d’avoir des capteurs de température dispatchés un peu partout qui communique avec une base centrale via wifi. C’est trop simple, donc je me veux de complexifier la chose.

Capteurs intérieurs : 7€ + pile

  • Arduino mini Pro 2€
  • ESP8266 (module Wifi) 2€
  • AM2302 (carte de capteur DHT-22 pour température et humidité) 3€
  • Pile 9V + connecteur

Capteurs extérieurs : 17€

  • Arduino mini Pro 2€
  • ESP8266 (module Wifi) 2€
  • AM2302 (carte de capteur DHT-22 pour température et humidité) 3€
  • LM2577 (régulateur de tension) 1€
  • MT3608 (gestion charge batterie) 1€
  • batterie Li-Ion 5€
  • Panneau solaire 6V 3€

Base : 46€

  • Un Raspberry Pi : le 3 ou n’importe lequel avec un récepteur Wifi

 

Bon, les Avants Premières de Magic(tm) me sont toujours aussi nocives pour ma santé mentale. Il faut dire que je ne suis pas bien malin de faire les six à chaque fois mais bon.

Donc, dans mes délires post trauma, j’ai réfléchi à la radio universelle et j’ai décidé de faire quelque chose de bien, de vraiment universel. Un ordi-radio portable ! Ca en jette, non ?
Que je m’explique, je me suis relu sur le SDR et j’ai remarqué que je n’ai rien écrit de vraiment transcendant sur le sujet et que les photos sont à chier.

A me triturer le cerveau sur comment rattraper le tout, en pensant à la radio universelle, en lisant des news sur le Pine64 et surtout avec la bonne nouvelle que je devrais finalement recevoir une batterie avec, j’ai eu l’éclair de génie, et si je fusionnais le tout.

Oui, mais ! Avec le SDR, point de besoin de la radio. C’est vrai et faux en même temps. Le SDR nécessite de l’intelligence, donc un PC qui consomme beaucoup plus qu’un vulgaire arduino.
Voila, j’ai balayé rapidement TOUS les arguments contres, voyons les arguments pour. J’en ai envie. Une seule batterie à gérer et pour finir, j’en ai envie.
Comme on peut le constater, ça fait énormément de bonnes raisons de le faire.

Vu que je n’ai pas encore le Pine64 dans les mains et que ça me motive pour terminer mes autres projets que je ne finis pas, avant, j’en ai profité pour réfléchir un peu dans les transports. J’en suis arrivé à une petite boite, façon trousse à outils, démontable. Elle sera composé de quatre parties : le corps principal qui contiendra tout les éléments, une petite boite à fixer sur le coté pour y ranger les câbles, sa petite sœur qui ne servira que de cache et le toit qui aura une poignée de transport. Là, comme ça, sans schéma, c’est pas très parlant.

Ensuite, l’intérieur de la bête sera comme d’habitude, découpé en secteur pour que je puisse m’y retrouver un tout petit peu.

Premier secteur, l’alimentation, qui pour une fois me semble hypra facile. On a donc un TP4056, plaque de chargement de batterie toute faite, comme point d’entrée, branchée sur la batterie et la sortie d’alimentation sur un régulateur de tension en step-up. Là par contre, je ne sais pas encore quoi prendre, un MT3608, un LM2577, un autre ?

Second secteur, par ordre de simplicité, le Pine64, son écran LCD tactile, ses capteurs et la caméra. C’est que du légo donc point de crainte.

Troisième secteur, le module SDR. Juste une modification d’un dongle DVB. Déjà fait, je peux le refaire.

Quatrième secteur, la radio et la gestion du son. Là, ça se corse un tout petit peu. Autant la partie réception est entendu, un TEA5767. Reste à savoir si l’écran LCD sera branché en direct sur l’arduino ou commandé via I2C, mais ça c’est anecdotique. Le véritable soucis vient de la stéréo et de l’amplification du signal de sortie audio. Je veux partager les haut-parleurs avec le second secteur et que je veux aussi un auto-mute quand on branche un casque audio. La question est : est-ce que la sortie casque doit être amplifiée ?

Bon, voila, j’ai encore posé les bases d’un projet que je ne finis pas et je ne travaillerai pas dessus avant d’avoir reçu mon Pine64

Salutation ! Oui, je suis de retour.

Allez, deveniez quoi ! J’ai encore une idée de projet que je ne vais pas finir. Bon, c’est de la repompe mais quand même. En fait, sur instructables, je suis tombé (Aïe) sur ce tutoriel Make-Your-Own-FM-Radio . Sympa mais pas complet.

Bah oui, je ne fini rien mais j’explique un peu plus mes choix. (Enfin, c’est peut être expliqué dans les vidéos mais la vidéo me gonfle). Donc voila, je vais commencer un projet que je ne finirai pas : une radio universelle.

Posons les bases :

  • Récepteur FM : bon, c’est du tout décidé TEA5767 est ce qu’il faut
  • Arduino : On verra plus tard
  • FTDI : Je ne sais pas, surement, pour pouvoir programmer l’arduino sans tout démonter
  • Ecran LCD 16*2
  • Port USB pour charger la chose
  • Port jack
  • 2 speakers : le stéréo, y a que ça de vrai
  • un interrupteur
  • une roue encodeuse (pour changer de station et peut être le volume, enfin je ne vois pas comment il a fait avec une seule roue)
  • une antenne
  • un amplificateur AB 2 canaux (le TDA1905 ne convient pas, j’avais pensé au TDA1517 mais il me semble obsolète. Enfin à définir)
  • un potentiomètre commandable (MCP4251 : surement) 2 voix pour gérer le volume
  • l’étage d’alimentation MT3608 (je ne sais pas encore ce que c’est vraiment) et TP4056 (chargeur de batterie Li-Ion)
  • Batterie Li-Ion

Ce que j’ai :

  • Arduino : oui et non, en fait ce que j’ai me semble vraiment trop « gros » pour le peu de besoin de la chose
  • FTDI
  • Ecran LCD (j’ai même une carte de surcouche pour le rendre compatible I2C)
  • 2 speakers mais je crains qu’ils soient plus prévu pour la sonorisation d’une voiture : à vérifier
  • une antenne mais beaucoup trop volumineuse
  • Les résistances et condensateurs que je n’ai pas encore listé mais vu mon stock, ça devrait le faire

Ce que je veux que ça fasse :

  • Capter la radio partout dans le monde (enfin surtout Europe et Japon)
  • Fonctionner en nomade
  • Fonctionner en charge
  • Couper le son des speakers quand un casque audio est branché
  • Être stéréo

Rien de bien méchant en somme, mais c’est pas ça qui défini si je fini ou non un projet.

D’ailleurs, voici les photos du projet SDR

Note : Quand on retire le récepteur Infrarouge (qui est un vulgaire photo-transistor ), il ne faut pas oublier de le shinter ensuite.

2016

Bon 2015 et derrière nous et qu’elle y reste. Saleté d’année de merde.
Allez, je commence sur les chapeaux de roues en commençant par faire l’acquisition de nouveaux jouets. Une moule m’a fait par d’un projet sur une nouvelle carte de type mini PC, un peu comme RaspberryPi. Il s’agit de Pine-a64, une mini carte en 64bits. Je ne suis pas sûr que ça apporte grand chose mais pour 15$ (hors frais de port), je pouvais bien soutenir le projet. Par contre, j’avoue que je n’ai encore aucune idée de ce que je vais faire avec. La bestiole est prévue pour être un quad-core ARM A53 64-bit tournant à 1.2GHz, associé à un GPU dual-core MALI-400 MP2 tournant 500MHz. Bref, un beau petit gars.

Ça me rappelle que j’ai une Raspberry Pi Zéro en attente de livraison, mais Farnell semble avoir des problèmes pour fournir les distributeurs français comme Kubii.

Normalement, le prochain billet sera sur la boîte à culture, avec des photos de la boîte et des schémas de prévision de câblage. Enfin, si j’arrive à tenir un planning.

J’en ai marre ! Je n’y arrive pas. Rien à faire, je peine à découper les plaques de carbone pour le projet OverKill. Il va me falloir me rabattre sur la solution « impression ».

Le problème, c’est que l’imprimante n’est toujours pas fonctionnelle. Il lui manque peu de chose mais quand même.

De plus, j’ai un autre projet en tête. Une boite de culture. Kézako ? C’est un placard d’horticulture automatique, ou peu s’en faut. J’ai déjà quasiment tout pour le faire mais je me refuse à commencer ce projet tant qu’OverKill n’aura pas volé, et ça me stresse.

Bon définissons le projet « boite de culture » :

  • hauteur : 90cm (ne peut pas trop dépasser cette taille)
  • largeur : 100cm (le maximum est de 110cm mais j’aimerai garder un peu d’espace pour l’aération)
  • profondeur : 50cm minimum (je pense plutôt pour 60cm)
  • Un bac à eau :
    • hauteur: 10cm
    • largeur: 20cm
    • longueur: 5cm de moins que la profondeur
  • 2 moteurs de pompe à eau (je compte faire deux cultures) et les tubes qui vont avec
  • 2 sonde d’humidité de sol
  • 1 sonde de niveau d’eau non mécanique
  • 1 capteur d’humidité de l’air (et comme il fait aussi température)
  • 1 capteur de pression atmosphérique
  • une ampoule fluocompacte (pas la peine de prendre des lampes d’horticulture, je ne compte pas faire pousser du cannabis) et ses fixations
  • des ventilateurs de PC pour faire circuler l’air
  • 1 Pi Cam
  • 1 Raspberry Pi
  • 1 carte de relais
  • 1 transformateur 220V AC => 12V DC
  • 1 convertisseur 12V DC => 5V DC
  • de l’aluminium (pour le revêtement des murs de la boite)

La partie « logique », le raspberry pi gérera :

  • si le niveau de la réserve d’eau descend en dessous d’un seuil, envoi de mail
  • si l’humidité du sol descend en dessous d’un seuil défini par culture, déclenchement de la pompe à eau associée
  • envoi des informations des capteurs toutes les X minutes au serveur de stockage
  • prise de photo des cultures, toutes les X minutes en période jour
  • minuterie de l’éclaire de période jour variable en fonction de la période de l’année
  • gestion de la puissance de ventilation en fonction des périodes jour/nuit : juste pour le confort auditif de ma personne ;o)

Donc, cette fois la partie mécanique est simple, un vulgaire placard avec un peu de système d’aquarium, mais la seconde partie qui ait de représenter les différentes valeurs des capteurs est loin d’être simple. J’ai pour le moment 6 sources de valeurs avec 3 ou 4 (je manque d’information pour certains capteur) unités de valeur différentes, donc pas de représentation avec une simple courbe /o\

Pourquoi ce projet ? J’ai envie de faire mumuse avec D3JS et que ça soit un peu plus utile qu’une simple station météo (oui, c’était l’idée d’origine du projet)

Voila, un peu de nouvelles de mes projets que je ne finis pas.