Archives

All posts for the month février, 2015

un an déjà

Bon d’accord, j’abuse carrément avec ce blog. Allez, je vais faire un effort pour l’avenir.

Déjà, on annonce une bonne nouvelle, le robot trieur de carte est enterré. La partie mécanique de sélection d’une carte dépasse mes compétences de très loin.

Vu le matériel amassé, un collègue me met au défit de construire un drone autonome, donc non piloté. Et dragon oblige, il faut qu’il puisse larguer une bombe (à eau, faut pas abuser) à une coordonnée donnée. Maintenant, reste à réfléchir à la chose.

D’abord les contraintes :

  • autonome : puce GPS de localisation, gyroscope électronique, accéléromètre
  • bombe : doit pouvoir lever une charge de 500g
  • robuste : bah oui, je suis un bourrin donc il faut des pare-choc et un train atterrissage
  • base de contrôle : Raspberry Pi, voir si la rasbian est suffisante ou passer sur une distribution orientée temps réel

Ensuite, les options souhaitées :

  • Caméra
  • Calcul d’altitude par ultra-son

Voila, vous avez autant d’informations que moi, mais j’ai l’avantage, j’y ai déjà réfléchi. J’ai donc commencer à potasser le sujet via un TPE mais Bernouilli, c’est pas ma tasse de thé. Je suis donc passé à la pratique/théorie pour les nuls sur des sites comme La Légion des Quadri et mondrone.net. Le problème, c’est que ce genre de site se base sur des composants très spécifiques comme les cartes de vol (FC) et les contrôleur de vitesse électronique (electronic speed control / ESC).  Hors, je ne sais pas si ou peu coupler un Raspberry Pi avec un FC ou utiliser le Raspberryr Pi en tant que FC. Pour les ESC, je pense qu’ils sont indispensables mais je trouve trop peu de documentation dessus. Bon, sinon, j’ai trouvé ce site pour le calcul des rendements des moteurs.

On arrive donc, aux questions. Bah oui, vous n’allez pas croire que je me lance dans un projet avec déjà toutes les réponses. Où serait le risque de se foirer ? Non pas là, j’ai déjà vérifié.

  • Combien d’hélices ? j’étais parti sur 4, mais plus le temps passe, plus je me dis qu’un double jeu d’hélice peut être marrant. 1 jeu pour l’altitude et 1 jeu pour la propulsion, mais là ça monte à 7 ou 8 avec des grosses contraintes physique pour 7
  • Quelle masse au machin ? Faut que ça porte 500g donc ça doit avoir de la puissance, mais puissance implique consommation et donc grosse batterie, impliquant baisse de puissance utile. Vive le cercle vicieux

Les seuls réponses que j’ai pour le moment, c’est que le chassie va être du fait maison au vu de la soute de largage. Je pensais partir sur de l’aluminium par contre, je ne suis pas outillé pour le travailler (scie, perceuse, etc…)

La suite au prochain billet