Archives

All posts for the month mars, 2015

Hey ! Moins d’un an entre deux billets, ça se fête.

Le projet se dessine de plus en plus. On reste sur 8 rotors mais on se doit de respecter la réglementation française et les règles de la DGAC. Le problème, c’est que c’est tout sauf clair. L’arrêté du 11 avril 2012 NOR: DEVA1206042A défini les règles pour les drones pilotés sans personne à bord. Mais quid, des drones autonomes ?

Avant plus d’informations, nous avons défini le scénario de vol du drone et les éléments qui nous semblent indispensables pour respecter la réglementation.

  • Le drone volera en zone non urbaine à vu, soit le scénario S1 de la DGAC.
  • Il devrait gérer son altitude pour ne pas dépasser les 150m (si on atteint les 10m, on sera content) et devra donc avoir un baromètre
  • Il devra pouvoir être commandé à distance pour forcer un atterrissage d’urgence (1 canal de communication)

Le matériel a notre disposition est plutôt pléthore en ce qui concerne la partie électronique mais pour ce qui est de la partie mécanique, je ne dois avoir qu’un ou deux servo-motors, utiles pour la pince mais c’est tout. Dans mon foutoir, nous avons sélectionné (la valeur entre parenthèse est le nombre en stock).

  • 1 Raspberry PI B (3) ou 1 Raspberry PI2 (1)
  • 1 Arduino Mega 2560 (1)
  • GPS pour Raspberry PI : L80 de microstack (1)
  • Accéléromètre pour Raspberry PI : microstack (1)
  • Accéléromètre pour Arduino : ADXL335 (1) ou MMA7361 (4)
  • Baromètre : BMP180 (2)
  • Magnétomètre : HMC5883L (3)
  • Capteur ultrason : je ne sais pas le modèle mais ils ont une portée de 45cm (4+)

Je n’ai aucun ESC, moteur brushless de 900KV, émetteur/récepteur de modélisme. Comme d’habitude, la partie mécanique (enfin, là elle est simple) est délaissée jusqu’à devenir gênante. J’ai bien des idées pour le chassie mais je crains de voir trop complexe pour moi. On se refait pas.